Chronologie

{lang: ‘fr’}

1866 Le 17 mai, naissance d’Erik Alfred Leslie Satie à Honfleur (Calvados)

1872 Mort de sa mère, d’origine écossaise, née Jane Leslie Anton

1876 Prend ces premières leçons de musique chez Vinot, organiste à Honfleur

1878 Erik et son frère Conrad quittent la pension pour rejoindre son père qui a obtenu un poste de traducteur à Paris

1879 Son père Alfred Satie épouse Eugénie Barnetsche, Erik entre au conservatoire pour étudier le piano avec Descombes et le solfège avec Lavignac.

1885 Valse-ballet. Fantaisie-valse. Il décide de s’engager dans l’armée et part à Arras mais regrettant rapidement sa décision il se fait réformé aussitôt en se rendant malade.

1886 Trois mélodies, sur des poèmes de J.P. Contamine de Latour

1887 Trois Sarabandes, trois gymnopédies N° 1 et N°3

1890 Trois Gnossiennes, Cinquième Gnossienne. Devient compositeur attitré de la Rose-Croix.

1891 Quatrième Gnossienne. Le fils des étoiles (en partie orchestré par Ravel). Se lie d’amitié avec Debussy

1892 Trois Sonnerie de la Rose-Croix. Prélude du Nazaréen. Fête donnée par des chevaliers Normands. Ballet Uspud. Se lie d’amitié avec le peintre Suzanne Valadon à Montmartre

1893 Danse gothiques. Prélude d’Eginhard.

1894 Prélude la porte héroïque du ciel

1895 Messe des pauvres, pour orgue.

1897 Pièces froides. Trois aires à faire fuir et trois danses de travers.

1898 Quitte le 6 rue Cortot à Montmartre pour s’installer à Arcueil au 22 rue Cauchy

1899 Jack in the Box. Geneviève de Brabant

1900 Quatre Mélodies, pour Paulette Darty, Je te veux, Tendrement, Poudre d’or, La Diva de l’Empire).

1903 Trois Morceaux en forme de poire (pour piano à quatre mains)

1904 Le Piccadilly.

1905 A l’age de 39 ans Erik Satie suit des cours et obtient un diplôme de contrepoint à la Schola Cantorum dans la classe de Sérieyx et de Albert Roussel, école dirigée par Vincent d’Indy.

1906 Prélude en tapisserie. Passaccaille. Songe creux (1906-1908). Nouvelles Pièces froides (1906-1910)

1908 Aperçus désagréables (1908-1912)

1909 Reçoit les Palmes Académiques pour mérites civiques par le préfet de Seine.

1910 Deux Rêveries nocturnes.

1911 En habit de cheval (pour piano à quatre mains).

1912 Quatre préludes flasques. Trois véritables préludes flasques. Publie mémoires d’un amnésique dans la revue SIM.

1913 Trois Descriptions automatiques. Trois Embryons desséchés, Trois Croquis et Agaceries, Trois Chapitres tournés en tous sens, Trois Vieux Sequins et Vieilles Cuirasses. Menus Propos enfantins, Enfantillages pittoresques, Peccadilles importunes, Les pantins dansent, Le Piège de Méduse (pour quatre acteurs et interludes musicaux).

1914 Sports et Divertissements, Heures séculaires et instantanées. Trois Valses du précieux dégoûté, Trois Poèmes d’amour, pour chant et piano.

1915 Avant-dernières pensées. Rencontre Jean Cocteau.

1916 Trois mélodies pour chant et piano (Daphénéo, La statue de Bronze, Le chapelier) Choses vues à gauche et à droite (pour piano et violon). Invité par Jean Cocteau à collaborer au ballet Parade avec Picasso.

1917 Parade (ballet), Sonatine bureaucratique.

1918 Socrate (drame symphonique pour trois sopranos, mezzo-soprano et orchestre de chambre). S’intéresse au Groupe des Six, alors surnommés les Nouveaux Jeunes.

1919 Trois nocturnes. Quatrième et Cinquième Nocturnes.

1920 Première de Socrate à la Société nationale. Quatre petites mélodies (Élégie, Danseuse, Chanson, Adieu). La Belle Excentrique (pour piano à quatre mains). Musique d’ameublement (en collaboration avec Darius Milhaud). Menuet.

1923 Ludions (pour chant et piano) Recitatifs du médecin malgré lui, de Gounod. L’école d’Arcueil est créée.

1924 Mercure (ballets). décembre : Relâche (ballet instantanéiste), Entr’acte (musique pour le film du même nom de René Clair et participation filmée avec Picabia).

1925 Le 1er Juillet Erik Satie meurt d’une cirrhose du foie à l’hôpital Saint-Joseph à Paris.

Source principale : Satie de Anne Rey – Seuil – ISBN 2-02-023487-4

Commentaires

Laisser une Réponse




Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.