Du Groupe des Six au « boeuf sur le toit »

Le Groupe des 6 en 1929

Jean Cocteau et Francis Poulenc nous parlent de l’influence de SATIE sur Claude DEBUSSY et sur tous les musiciens, l’école d’Arcueil en 1924, le génie de SATIE et celui de SCHOENBERG, l’amitié SATIE DEBUSSY. Le premier concert au Vieux Colombier en 1917 qui réunit les noms des 6 musiciens. Confrontation de Igor STRAVINSKI avec « Parade » de Jean COCTEAU et Erik SATIE. Ce que les « six » écrivaient en 1924. Les poèmes mis en musique : le jeu des affinités. La musique sérielle et dodécaphonique importante : Pierre BOULEZ. – Jean COCTEAU : la parution de « Le coq et l’Arlequin » en 1919, éloge de Erik SATIE.

La naissance de « Les mariés de la Tour Eiffel » – Le scandale – Le titre « Le bœuf sur le toit » dû à Claudel, dont Darius MILHAUD était le secrétaire

Lire la suiteDu Groupe des Six au « boeuf sur le toit »

Grenier de la mémoire – France Musique

Erik Satie par Man Ray

France Musique consacre deux émissions « Grenier de la mémoire » à Erik Satie

Premier volet, ballade en archives dans le monde mystérieux de « l’inconnu d’Arcueil » avec les voix de Jean Cocteau, Francis Poulenc, Blaise Cendrars… mais aussi Erik Satie incarné par le comédien Laurent Poitrenaux dans la lecture de sa correspondance.

Lire la suiteGrenier de la mémoire – France Musique

Une génération n’est pas faite de gens du même âge.

Il faut comprendre aussi que, une génération n’est pas faite de gens du même âge, ce sont des gens qui vivent ensemble. Radiguet avait 14 ans quand Satie en avait 60, et c’était mes deux maîtres.

Satie m’apprenait à écrire sec, et lui (Radiguet) m’avait appris à ne pas contredire les habitudes, mais l’avant-garde.

Jean Cocteau à propos de Raymond Radiguet