A écouter : Harmonies

 

Joana Gama aime Satie au point de célébrer au piano le 150ème anniversaire du compositeur avec une tournée dans plusieurs villes européennes.

Véritable ambassadrice d’Erik Satie au Portugal, Joana Gama enchaine aussitôt l’enregistrement de l’album « Harmonies » accompagnée de Luis Fernandes pour la partie électronique et Ricardo Jacinto au violoncelle.

Inspiré de l’univers de notre Gymnopédiste l’ambiance minimaliste et apocalyptique nous entraîne dans les ruines de la musique aux sonorités chaotiques, mais le piano de Joana Gama est toujours présent pour nous ramener vers la douceur et l’évocation d’Erik Satie, quelques notes surgissent et nous laissent plein de désespoirs agréables.

Rien de brutal, rien de trop surréaliste, les titres s’enchainent en forme d’Harmonies et d’hommage réussit. Belle curiosité. Une référence.

 

L’album : http://amzn.to/2js9001

 

 

Jane Bathori chante Erik Satie

Le nom de Jane Bathori reste avant tout attaché à l’avant-garde musicale française, que ce soit celle du début du siècle, ou celle de l’après-guerre avec le Groupe des Six, Darius Milhaud et Germaine Taillefer accompagnent plusieurs de ses enregistrements

Erik Satie compose ces 3 chansons en 1916, Jane Bathori les enregistre en 1929

1. Daphénéo (Texte : Mimi Godebska)
2. La statue de bronze (Texte : Léon-Paul Fargue)
3. Le chapelier (Texte : René Chalupt)

Ecoutez ces enregistrements de 1929 :

Youtube : anonymat21

Paroles de La diva de l’Empire

La diva de l’Empire

Musique : Erik Satie
Paroles : Dominique Bonnaud et Numa Blès

Sous le grand chapeau Greenaway
Mettant l’éclat d’un sourire
D’un rire charmant et frais
De baby étonné qui soupire
Little girl aux yeux veloutés
C’est la diva de l’Empire
C’est la reine dont s’éprennent les gentlemen
Et tous les dandys
De Piccadilly

Lire la suiteParoles de La diva de l’Empire