La famille Veyssière, gardienne de la mémoire d’Erik Satie

Elle a beau prétendre que sa mémoire lui joue des tours, les anecdotes d’Annette Le Bonhomme-Veyssière à propos d’Erik Satie sont étonnamment précises. Au point, parfois, d’en faire oublier à son interlocuteur que le célèbre pianiste et compositeur est mort il y a quatre-vingt-onze ans !
Si cette habitante de Cachan en sait aussi long sur le musicien, dont a célébré le 150e anniversaire de la naissance tout au long de l’année, c’est parce que son grand-père l’a bien connu. Au début du XXe siècle, Léon-Louis Veyssière vivait en effet au 11, rue de Cauchy, à Arcueil. « Erik Satie, lui, habitait la maison dite « des quatre cheminées », au numéro 22, raconte Annette Le Bonhomme-Veyssière. Durant la guerre de 14-18, à chaque alerte, il venait frapper chez mes grands-parents, et disait : « Je viens mourir chez vous ». Ce à quoi ma grand-mère répondait : « Profitez-en pour venir manger le pot-au-feu ». »

Lire la suiteLa famille Veyssière, gardienne de la mémoire d’Erik Satie

Concert Spectacle à Arcueil

Le duo à 4 mains György CZIFFRA est formé deux pianistes concertistes Ludmilla Guilmault et Jean-Noël DUBOIS, ils interpréteront les œuvres comme, les Gnossiennes, les Gymnopédies, des mélodies du cabaret le chat noir pour piano et diverses œuvres transcrites à 4 mains et des compositeurs comme Ravel, Debussy. Des textes sur ses musiques seront déclamés.

Durant le spectacle une succession de tableaux musicaux marquera les tranches de vie de Satie avec un humour métaphorique et qui sera un partenaire dans le discours musical.
Vendredi 9 Décembre à 18 heures,

Dédicace du disque Erik Satie label Triton soutenu par Radio Classique.

Centre communal Erik Satie à Arcueil

Entrée Libre

www.ludmilla-guilmault.com

Erik Satie : un compositeur militant ?

Erik_Satie_portrait

Le 31 mars 2016, le conseil municipal d’Arcueil vote une subvention pour commémorer le 150ème anniversaire d’Erik Satie, né en 1866, qui vécut dans cette ville. Un élu du Front National prend la parole et affirme que l’argent public ne doit pas servir à honorer un compositeur alcoolique, membre du Parti Communiste. Par delà l’aspect dérisoire de ce scandale, il nous permet de nous interroger : qui était véritablement Erik Satie ? A-t-il par hasard été un compositeur engagé ? Réponse aujourd’hui dans Musicus Politicus…

Lire la suiteErik Satie : un compositeur militant ?

François Morel : Au con d’Arcueil qui traita Erik Satie d' »ivrogne communiste »

On est tous un jour ou l’autre par paresse, par facilité… le con. Mais là, il s’agit du con irrévocable, du con certifié, du con homologué, le vrai con ! Que sa gloire soit éternelle.
Le billet d’humeur de François Morel dans le 7/9 (8h55 – 3 Juin 2016)

« Hommage » à Denis Truffaut, conseiller municipal FN

France Inter :