Satie Virtuel 2020

 

 

 

 

 

Comme chaque année depuis 2016, pour célébrer le 154e anniversaire de la naissance d’Erik Satie avec l’association Parade, Culture à Arcueil et Anis Gras-le lieu de l’autre, organisent un moment de partage musical autour de l’œuvre du compositeur arcueillais.
Musiciens, poètes, comédiens, amateurs que professionnels, sont invités à participer à ce moment convivial et artistique lors d’une grande séance d’improvisation organisée pour l’occasion.
Cette année, nous vous proposons de nous retrouver en ligne, dimanche à partir de 9h sur la page facebook de Culture à Arcueil pour souffler les bougies.
Au cours de la journée, vous découvrirez des documents d’archives et inédits choisis par l’équipe. Au programme : une rétrospective du 150e anniversaire, des morceaux de Satie interprétés par la pianiste portugaise Joana Gama, des archives de l’INA ou de France Inter, des anecdotes, un extrait d’un ballet de l’opéra de Paris, et bien d’autres posts encore. Et à 20h30, Konstantin Bogino et Miomira Vitas clôtureront la journée par un concert spécialement concocté pour ce Bœuf satien en ligne :

https://www.facebook.com/events/902525723520563/

Nouvel album : « Arcueil » de Joana Gama

 

 

 

 

 

 

 

 

ARCUEIL est le dernier enregistrement de la pianiste portugaise Joana Gama. Il s’agit du second chapitre de son travail autour d’Erik Satie, et qui fait suite à SATIE.150 (2017). Dans ce disque, l’œuvre de Satie dialogue avec celle d’autres compositeurs comme John Cage, Morton Feldman, Federico Mompou, Marco Franco et Vítor Rua, lesquels partagent avec lui une certaine idée de simplicité et d’économie de moyens. Les pièces enregistrées s’accompagnent d’un livret qui reproduit un ensemble de créations extra-musicales, sous forme de texte, de dessin ou de gravure, et qui inclut des œuvres inédites de Marco Franco, Nuno Moura, Ricardo Jacinto, André Laranjinha, Tiago Cutileiro et Vítor Rua.
Arcueil est le nom de la ville située en banlieue parisienne où Satie a vécu les 27 dernières années de sa vie.

Edition trilingue (Portugais, Français et Anglais).

Avec le soutien de : Fundação GDA, CESEM, Fundació Frederic Mompou et Antena 2

Sur Amazon version digitale : https://amzn.to/2RB5VOn

Version Disque/livret : http://www.boca.pt/arcueil.html

Lire la suite

Bœuf Satien à Arcueil

Erik_Satie_Au_Piano

Tous les 17 mai, la ville d’Arcueil, en partenariat avec Anis Gras, le lieu de l’autre, organise un Bœuf satien.

Vous êtes musiciens, poètes, comédiens… amateurs ou professionnels, et vous souhaitez partager un moment festif, convivial et artistique ?

Venez participer à une Jam session pour fêter le 153e anniversaire de la naissance d’Erik Satie, vendredi 17 mai 2019 à 19h, à Anis Gras (55 avenue Laplace 94110 Arcueil).

Pour les personnes souhaitant participer, inscription indispensable avant le 29 mars auprès du service coordination culturelle au 01 46 15 09 93
Soirée gratuite.

Anis Gras

La famille Veyssière, gardienne de la mémoire d’Erik Satie

Elle a beau prétendre que sa mémoire lui joue des tours, les anecdotes d’Annette Le Bonhomme-Veyssière à propos d’Erik Satie sont étonnamment précises. Au point, parfois, d’en faire oublier à son interlocuteur que le célèbre pianiste et compositeur est mort il y a quatre-vingt-onze ans !
Si cette habitante de Cachan en sait aussi long sur le musicien, dont a célébré le 150e anniversaire de la naissance tout au long de l’année, c’est parce que son grand-père l’a bien connu. Au début du XXe siècle, Léon-Louis Veyssière vivait en effet au 11, rue de Cauchy, à Arcueil. « Erik Satie, lui, habitait la maison dite « des quatre cheminées », au numéro 22, raconte Annette Le Bonhomme-Veyssière. Durant la guerre de 14-18, à chaque alerte, il venait frapper chez mes grands-parents, et disait : « Je viens mourir chez vous ». Ce à quoi ma grand-mère répondait : « Profitez-en pour venir manger le pot-au-feu ». »

Lire la suite