Musée d’Orsay : C’est tout Satie

Pascal Roge
Pascal Rogé

« Tout le monde vous dira que je ne suis pas un musicien. C’est juste. » Ce propos extrait des Mémoires d’un amnésique (1912) souligne le côté marginal de Satie et l’irréductible sens de la dérision qui traverse toute son oeuvre.

Pour les 150 ans de sa naissance, l’auditorium offre une occasion rare d’entendre, en six concerts, toute sa musique pour piano seul, au-delà des pièces comme les célébrissimes Gymnopédies et Gnossiennes. Au clavier se succéderont des défenseurs de longue date de l’oeuvre du « sage d’Arcueil », tels Anne Queffélec et Pascal Rogé, et des artistes de la jeune génération, comme David Kadouch ou Gaspard Dehaene. On découvrira aussi Satie orfèvre des mots, à travers un spectacle fort et original d’Agathe Mélinand, conçu à partir de textes de Satie lui-même.

Plusieurs dates : Musée d’Orsay

SATIE.150 Une célébration en forme de parapluie

Joana Gama

Avec SATIE.150, la pianiste portugaise Joana Gama marque le 150e anniversaire de la naissance d’Erik Satie. Dans ce récital, l’œuvre du compositeur français est intercalée avec celle de compositeurs avec qui il partageait le goût pour la déformalisation de la musique : à John Cage, grand admirateur et divulgateur de la musique de Satie, se joignent des noms comme ceux de Carlos Marecos, Arvo Pärt, John Adams et Alexandre Scriabine. Au cours de l’année 2016, avec le soutien de RDP – Antena 2, et à travers une série d’événements et de concerts, Joana Gama emmènera SATIE.150 dans douze localités portugaises.

Lire la suite

Vexations par Nicolas Horvath

Nicolas Horvath

Mes chers amis

Je suis heureux de vous inviter à ma 10ème réalisation solo et non stop des fameuses Vexations.
En effet, en l’honneur des 90 ans de la mort de notre cher compositeur, j’aurais la chance d’interpréter à la Maison de la Radio (en collaboration avec Play Me I’m Yours) dans le hall d’entrée

L’oeuvre commencera donc à 20 heure ce mardi 30 juin 2015 et finira le 1er juillet à 20h , pile au moment de la disparition de notre plus grand gymnopédiste !

Au plaisir de tous vous y voir

Nicolas Horvath

Mémoire d’un amnésique – Petit opéra comique sans lyrics

ErikSatieGF

Un petit opéra comique sans lyrics
écrit et réalisé par Agathe Mélinand
MUsiqUe et Mots erik satie

Quand on pense à Satie, on pense Gnossiennes et Gymnopédies, on pense au parapluie noir, au costume de notaire, au canon qu’il tire avec Picabia dans Entr’acte de René Clair. Quand je pense à Satie, j’entends la machine à écrire en percussion de Parade – ballet réaliste – je joue à Sports et divertissements, au Yachting et à La Pêche, je pense à celui qui, parti d’Honfleur à douze ans, est mort à Arcueil où il s’occupait si gentiment des petits. Enfantillages pittoresques en bas de la chambre sans eau où il vécut quinze ans entre cageots et pianos. Scandaleux ? « Plus de scandale ! Les scandales sont trop scandaleux et scandalisent tout
le monde ! » Quand je pense à Satie, je pense à Debussy qui l’aimait tant, aux Préludes flasques et à la Musique d’ameublement. Mon Satie est celui qui rageait, qui buvait, qui marchait tant et tant, qui racontait des histoires et se taisait, qui jalousait, qui écrivait et de la musique et des mots. Toujours En habit de cheval, tiré à quatre épingles mais sans chemise… « Passons. Je reviendrai sur ce sujet. » Mon Satie est celui qui ne respirait pas « sans avoir auparavant fait bouillir son air », celui qui conseillait : « Si vous voulez vivre longtemps, vivez vieux… » Nous sommes comme le parapluie d’Erik Satie. Bien tristes de l’avoir perdu.

Agathe Mélinand

THÉÂTRE GÉRARD PHILIPE de Saint-Denis (93)

du 6 au 24 novembre 2014

Lire la suite