Aimer Satie sans les gymnopedies et gnossiennes

Voici une playlist qui a pour but de faire découvrir quelques morceaux vraiment intéressants par la qualité des compositions, mais aussi par les émotions qu’elles dégagent, cette liste complétement subjective sera développée, revenez l’écouter régulièrement, n’hésitez pas à me suggérer des titres.

Les populaires Gymnopédies et Gnossiennes ont été évitées même si j’adore les Gnossiennes N° 3 & 4

Ne peut être lu et écouter avec Explorer, utilisez Firefox, Chrome, Opera, Safari, …

Satie ? Un souvenir horrifié, … mais avec le temps…

maman_couchee_lit

En flânant sur Internet j’ai trouvé un site remplit de souvenirs de famille, très bien illustré de vieilles photos de famille et parmi les nombreuses anecdotes, celle-ci :

C’est ainsi que maman m’avait souvent raconté avoir assisté à un récital de piano donné par Erik Satie, déjà âgé (il est mort en 1925 : maman avait 21 ans), revêtu de son éternel costume de velours gris dont on a, paraît-il retrouvé chez lui, à sa mort, toute une collection. Maman avait conservé de ce concert un souvenir horrifié. Il n’y avait dans cette musique, disait-elle, ni mesure, ni mélodie ; rien que des dissonances déplaisantes. Et si elle n’avait pas été placée dans une loge qui faisait d’elle le point de mire de l’assistance, nul doute qu’elle serait partie avant la fin du récital.

Lire la suite