Grenier de la mémoire – France Musique

{lang: 'fr'}

Erik Satie par Man Ray

France Musique consacre deux émissions « Grenier de la mémoire » à Erik Satie

Premier volet, ballade en archives dans le monde mystérieux de « l’inconnu d’Arcueil » avec les voix de Jean Cocteau, Francis Poulenc, Blaise Cendrars… mais aussi Erik Satie incarné par le comédien Laurent Poitrenaux dans la lecture de sa correspondance.

Lire plus

« L’inconnu d’Arcueil » l’enregistrement intégral sur Spotify

{lang: 'fr'}

Retrouvez sur Spotify et aussi sur Deezer l’intégralité du meilleur document sonore entièrement consacré à Erik Satie, les témoignages de ceux qui l’on connu, les anecdotes illustrés par de nombreuses séquences sonores, enregistrement réalisé en 1965 par France Culture  :

Erik Satie l'Inconnu d'Arcueil

N’hésitez pas à relire quelques articles de notre site, désormais de nombreux albums cités peuvent être écoutés entièrement et gratuitement.

Erik Satie, l’inconnu d’Arcueil sur France Musique

{lang: 'fr'}

 

Tous les samedi matin, sur France Musique, dans le magazine Musique Matin samedi , en ce mois de mai, à 8h15, des extraits d’un documentaire radiophonique réalisé pour France Culture en 1965 « Erik Satie, l’inconnu d’Arcueil ». Témoignages, extraits musicaux, textes lus, la radio comme on l’aime!

A ré-écouter également sur le site de l’émission.

Lire plus

Satie par Francis Poulenc

{lang: 'fr'}

 

(…) Erik Satie jouait très rarement du piano. A peine l’ai-je entendu deux ou trois fois, accompagner quelques-unes de ses mélodies et encore, jusqu’au dernier moment, il essayait de s’y soustraire. Le plus souvent, Ricardo Vines, Marcelle Meyer, Auric ou moi-même lui rendions ce service.

Après sa mort, l’état dans lequel on a retrouvé son piano, acheté depuis par Braque, prouve que Satie, toute sa vie étant mystère, ait essayé ses précieuses pièces, sur un piano inconnu d’Arcueil, ce que, à vrai dire, je ne crois guère. (…)

Lire plus

Satie rencontre Georges Auric par Sempé

{lang: 'fr'}

Interview de Jean-Jacques Sempé par P. DELAROCHE & P. ORY

Erik Satie ?

J’adore. Il y a deux jours, j’ai écouté une pièce de Satie. C’est incroyable : dire que ce petit monsieur avec ses lorgnions à composé cette musique que je trouve, moi, très profonde, très d’avant-garde, que ce petit monsieur à témoigner d’autant de profondeur, d’autant de sensibilité, et que ça nous vient d’un temps si lointain. Je l’imagine, partant à pied d’Arcueil… J’ai connu le compositeur Georges Auric. Il m’a raconté que, enfant il avait adressé une lettre* à Erik Satie. «J’aime beaucoup votre musique», lui avait-il écrit. «Si vous venez un jour boulevard des Batignolles, rendez-moi visite ; ça me ferait très plaisir, mais venez plutôt un jeudi».

Lire plus

Page Suivante →