Intégrale Erik Satie Vol.4 éditions corrigée Salabert par Nicolas Horvath

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce volume, nous approfondissons la période Caf’Conc et nous offrons dans le programme un certain nombre d’œuvres inédites telle que Tendrement, Illusion (toutes les deux, des versions préparatoire de Poudre d’Or), La Fugue Valse, Un exercice pour quatuor… Et bien entendu, comme dans tous les autres volumes : un grand nombre de pièces ont été enfin ‘corrigées’ des erreurs qui étaient présente depuis plus d’une centaine d’années !

Lire la suiteIntégrale Erik Satie Vol.4 éditions corrigée Salabert par Nicolas Horvath

Nouvel album : « Arcueil » de Joana Gama

 

 

 

 

 

 

 

 

ARCUEIL est le dernier enregistrement de la pianiste portugaise Joana Gama. Il s’agit du second chapitre de son travail autour d’Erik Satie, et qui fait suite à SATIE.150 (2017). Dans ce disque, l’œuvre de Satie dialogue avec celle d’autres compositeurs comme John Cage, Morton Feldman, Federico Mompou, Marco Franco et Vítor Rua, lesquels partagent avec lui une certaine idée de simplicité et d’économie de moyens. Les pièces enregistrées s’accompagnent d’un livret qui reproduit un ensemble de créations extra-musicales, sous forme de texte, de dessin ou de gravure, et qui inclut des œuvres inédites de Marco Franco, Nuno Moura, Ricardo Jacinto, André Laranjinha, Tiago Cutileiro et Vítor Rua.
Arcueil est le nom de la ville située en banlieue parisienne où Satie a vécu les 27 dernières années de sa vie.

Edition trilingue (Portugais, Français et Anglais).

Avec le soutien de : Fundação GDA, CESEM, Fundació Frederic Mompou et Antena 2

Sur Amazon version digitale : https://amzn.to/2RB5VOn

Version Disque/livret : http://www.boca.pt/arcueil.html

Lire la suiteNouvel album : « Arcueil » de Joana Gama

David Montague : Fin

Ecoutez d’abord :

N’est-ce pas charmant? Semble un peu flou? Dommage pour ça. Moments difficiles : Mes ressources économiques sont très limitées et du fait que la plupart de mes instruments (dont un violoncelle) ont été tragiquement volés avec mon matériel vidéo non primitif… Je devais jouer sur quelque chose. Et tout ce que j’avais était un violon. Maudits! Mais Satie avait des ressources économiques très limitées, et cela ne l’a jamais empêché d’explorer bravement le grand inconnu musical.

Solution sensée : se promener avec un marteau dans la poche … encore une fois, tout comme M. Satie, il est à la fois une source d’inspiration pratique et artistique!

Ok, c’est assez de ça. Il est temps d’être clément et d’arrêter de cracher ce français mal rédigé (encore une fois, pardon!) Mais j’espère que les gens apprécieront mes œuvres bien intentionnées de violon, de flûte, d’art et de science-fiction steam-punk. En tout état de cause, il s’agissait d’un petit essai plutôt cathartique.

Suite :

Lire la suiteDavid Montague : Fin

David Montague : Suite

Littérature et cinéma superbement inspirés par la soif d’un bon repas pour les artistes : et voici une histoire de science-fiction conviviale pour les familles, habillée par Satie, à la fois complexe et sensée, que j’imaginais simplement comme un scénario feint et ludique pour le plaisir (dans le style primitif de « vers 1910 »)  artistiquement amélioré avec un charmant microphone à court-circuit, à marteau-Jacques, et une sonnerie de téléphone portable classique et stratégiquement placée en l’honneur de nos temps modernes de plus en plus « intéressants ». Et beaucoup d’écureuils mignons! (On ne peut jamais avoir trop d’écureuils.) De plus, il comprend un homme intelligent qui joue du violon avec ses orteils …sans blague. Tout comme Satie, cela peut sembler à l’origine quelque peu éloigné du mur, mais c’est vraiment raisonnable et réaliste.

 

 

 

Suite :

Lire la suiteDavid Montague : Suite