Paris-Match : Erik Satie continue de déchaîner les passions

Erik Satie par Man Ray

150 ans après sa naissance, le compositeur fait toujours l’objet de débats enflammé. Et d’une biographie passionnée, signée Romaric Gergorin.

« Gnossiennes », « Gymnopédies », « Trois morceaux en forme de poire »… des titres singuliers, comme l’était la vie d’Erik Satie, ce défricheur de la musique moderne. Ami et grand rival de Debussy, mais aussi de Maurice Ravel sans qui Satie n’aurait jamais connu la postérité, le compositeur mort en 1925 était l’objet de nombreuses controverses. Près d’un siècle plus tard, un conseiller FN de la mairie d’Arcueil – berceau de l’œuvre de Satie, qui s’y était isolé pendant de nombreuses années – a relancé le débat en le qualifiant de « médiocre », « alcoolique », « hypocrite », « lâche » et « illuminé ». Auteur d’une récente biographie de l’artiste, Romaric Gergorin y répond point par point… :

Paris Match. Récemment, un élu du Front National d’Arcueil a dit d’Erik Satie qu’il était « médiocre ». Qu’est-ce que cela vous évoque ?

Lire la suite

Nouvelles conférences en forme de poire

Affiche Conférence en forme de poire

Comme indiqué ici, de nouvelles représentations de la Conférence en forme de poire d’Olivier Salon et Martin Granger sont prévues en décembre 2014.

Elles auront lieu au Théâtre Clavel (3, rue Clavel, Paris 19e), les jeudis, vendredi et samedis à 19h30 et les dimanches à 16h.

Information et réservation via leur site.

Vous pouvez aussi les retrouver sur la page Facebook dédiée, nouvellement créée.

— fg

Conférence en forme de poire

Benoît Richter, Olivier Salon et Martin Granger.
Benoît Richter, Olivier Salon et Martin Granger.

Avec leur pièce Conférence en forme de poire, Martin Granger et Olivier Salon ont réussi le pari de conjuguer l’esprit d’Erik Satie avec la folie oulipienne.

Le synopsis donne le ton :

De la compression universelle du travail
Une docte conférence sur la vie et l’œuvre du compositeur Érik Satie est brusquement squattée par une autre présentation, celle d’un informaticien venu vendre une start-up spécialisée dans l’optimisation des ressources et du temps de travail. Ce télescopage entre le conférencier et le geek va voir s’imbriquer la première Gymnopédie de Satie, les algorithmes de compression informatique, la réduction des coûts, les infortunes (anthumes et posthumes) du compositeur, les images subliminales ou encore l’OuLiPo. La musique de Satie se trouvera finalement assez malmenée par le SRX 3000, ordinateur dernier cri et fleuron de la société Process Optimisation Performance, jusqu’à l’ultime compression qui mettra tout le monde d’accord. En somme, une véritable conférence en forme de poire.

 

Lire la suite

Création théâtrale : JE TE VEUX

Je te veux

La pièce, présentée par la Cie Cassyopée, emprunte son titre à la valse “Je te veux” composée par Erik Satie sur des paroles d’Henry Pacory.
Fil rouge musical, elle dit l’urgence du désir entre ces deux artistes hors normes qui vécurent une brève mais tumultueuse passion à l’aube de la Belle Epoque.
La pièce d’Elyane Antagnague inspirée de cette histoire, met en scène, de manière contemporaine, la très libre et sensuelle Suzanne Valadon, modèle et peintre, et l’insolite et brillant Erik Satie, compositeur. L’art est au centre de leur vie, aussi l’acte de création a lieu en direct sur scène (Suzanne Valadon peint, Erik Satie joue sa musique au piano). Mis à part ce point commun, tout les oppose : leur personnalité, leur milieu social, leur regard sur la vie et le rapport à leur propre corps.
Cela les précipite dans d’étranges situations, tantôt drôles et tantôt dramatiques, révélant peu à peu les fragilités, les combats intérieurs et les dilemmes de chacun.
Aucun des deux ne sort indemne de cette histoire qui a bouleversé leur vie.
La valse d’Erik Satie résonnera longtemps encore après leur rupture.

Un chantier ouvert est programmé le 20 avril 2013 au Studio – Théâtre l’Esperluette (Paris 19ème) à 16h et 19h pour les professionnels. Tél : 06 08 93 70 82
Création théâtrale le 26 septembre 2013 au théâtre d’Aurillac, scène conventionnée régionale d’Auvergne