Erik Satie, un «Alphonse Allais musical» doublé d’un Stravinsky

Jeune

LES ARCHIVES DU FIGARO – Né il y a tout juste 150 ans, le 17 mai 1866, le compositeur Erik Satie bousculait les oreilles de ses contemporains. Plutôt circonspect, le critique musical du Figaro s’avoue conquis après un concert donné à Paris.

«Un Alphonse Allais musical dans les veines de qui coulerait – plus limpide et très bleu blanc-rouge – le sang d’un Igor Stravinsky»! voilà comment le journaliste du Figaro définissait le compositeur Erik Satie dont nous célébrons cette année les 150 ans de la naissance.
Iconoclaste, Erik Satie l’était déjà pendant ses années de formation. Formé à la musique par l’organiste de Honfleur, sa ville natale, il est piètre étudiant au Conservatoire de Paris. Il compose ses œuvres majeures dès l’âge de 20 ans: Ogives, Sarabandes, Gymnopédies puis les Six Gnossiennes.

La suite

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.