Je te veux : Représentation le 26 septembre au théâtre d’Aurillac

Pièc 

La pièce, présentée par la Cie Cassyopée, emprunte son titre à la valse « Je te veux » composée par Erik Satie sur des paroles d’Henry Pacory.
Fil rouge musical, elle dit l’urgence du désir entre ces deux artistes hors normes qui vécurent une brève mais tumultueuse passion à l’aube de la Belle Epoque.
La pièce d’Elyane Antagnague inspirée de cette histoire, met en scène, de manière contemporaine, la très libre et sensuelle Suzanne Valadon, modèle et peintre, et l’insolite et brillant Erik Satie, compositeur. L’art est au centre de leur vie, aussi l’acte de création a lieu en direct sur scène (Suzanne Valadon peint, Erik Satie joue sa musique au piano). Mis à part ce point commun, tout les oppose : leur personnalité, leur milieu social, leur regard sur la vie et le rapport à leur propre corps.
Cela les précipite dans d’étranges situations, tantôt drôles et tantôt dramatiques, révélant peu à peu les fragilités, les combats intérieurs et les dilemmes de chacun.
Aucun des deux ne sort indemne de cette histoire qui a bouleversé leur vie. La valse d’Erik Satie résonnera longtemps encore après leur rupture.

Représentation le 26 septembre 2013 à 20 H 45 au théâtre d’Aurillac

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.