1888, Erik Satie compose ses « Gymnopédies »

Dans Musicopolis (France Musique), Anne-Charlotte Rémond retrace l’aventure des « Gymnopédies » d’Erik Satie. Plus de 20 ans séparent la date de la composition de la Gymnopédie n° 1 de son accès à la notoriété grâce à la création de l’œuvre au piano par un certain…Maurice Ravel !

gymnopedie1-300x123

Composées entre février et avril 1888, les Gymnopédies d’Erik Satie seront rapidement publiées mais ce n’est qu’en 1911 qu’elles deviendront célèbres.
C’est en 1896 qu’on pourra entendre la première audition des Gymnopédies dans une version orchestrale, grâce à Claude Debussy. Ami d’Erik Satie depuis quelques années, le compositeur, déjà un peu connu, notamment par l’exécution en concert du Prélude à l’après-midi d’un faune, réalise une orchestration de la première et de la troisième Gymnopédie.
On peut lire dans L’Echo de Paris du 23 février 1897, dans sa fameuse « Lettre de l’Ouvreuse », sous la plume acide du critique Henry Gauthier-Villars dit Willy :

« La Société Nationale nous a conviés à son 259ème concert, orchestre sous la direction du caustique Doret, concert qui, pour être d’une gaieté moins folle que le Pompier de service, ne m’en a pas moins intéressée…Quant aux « Gymnopédies », conçues par une andouille mystique, Debussy les a délicatement orchestrées, rendant fort admissible, du moins pendant les cinq minutes qu’elle dure, cette machinette dont le léger maboulisme centre-gauche ne rappelle guère la musique de scène composée par le même Erik Satie, ignare en ébullition, pour le péladanesque « Fils des Etoiles » ; j’ai pu voir le monstre lui-même, fâcheuse tête de potard obséquieux. »

Lire la suite1888, Erik Satie compose ses « Gymnopédies »

Recherche candidats pour le concours Satie à Copenhague

Jouez ou chantez de la musique d’Erik Satie et de ses contemporains !

Pour la deuxième fois, le Trio Satie invite à la compétition de jeunes musiciens et chanteurs âgés de 12 à 25 ans. Deux œuvres doivent être jouées – dont au moins une d’Erik Satie. Vous pouvez jouer / chanter en solo ou dans un ensemble. Vous pouvez sélectionner la version originale ou adapter la musique pour l’ensemble. Nous aimerions entendre votre interprétation personnelle des œuvres (en plus de Satie, par exemple Debussy, Ravel, Poulenc, Fauré, Honegger, Milhaud et autres)

Prix: 1er prix 3000DKK. 2ème et 3ème prix de 1000DKK chacun

Jury : La pianiste/professeur Tove Lønskov et la professeur agrégée en chanson Margrete Enevold et Trio Satie. Le jury sélectionne 12 participants / ensembles, de sorte que le champ de participants devienne aussi varié que possible en ce qui concerne âge, qualifications et composition. Il y aura 30 minutes pour jouer et obtenir des commentaires du jury. Cela signifie que la compétition sert également en forme de masterclass. Les 3 lauréats sont invités à participer à l’un des concerts du Trio Satie au printemps 2019. Le concours est ouvert au public et bénéficie du soutien du Böhmske Fond.

Heure et lieu: le 2 mars 2019 à. 13-18 au Metronomen, Godthåbsvej 33, 2000 Frederiksberg, Danemark.
Date limite d’inscription du 10 février – notification de participation au plus tard le 15 février.
En savoir plus sur l’inscription : www.triosatie.dk

Bienvenue au concours Satie !

Poésie : Hommage à Erik Satie

Arcueil ! Arcueil !
Sur un ordre de la mairie
On a repeint le ciel à neuf
Et le vieil aqueduc accueille
De folâtres holothuries.

arcueil3cheminees

Voilà si longtemps qu’il est veuf
De la défunte aqueduchesse
Que ses larmes sont sèches
Et archisèches.

D’avoir dansé sous ses arceaux
Le brelan des Gymnopédies,
Plusieurs jeunes filles de Sceaux
En sont encore tout étourdies.

Elles s’évanouissent dans les patronages
Et interrompent, c’est dommage,
Ce morceau en forme d’hommage.

René Chalupt (1885-1957)

Bœuf Satien à Arcueil

Erik_Satie_Au_Piano

Tous les 17 mai, la ville d’Arcueil, en partenariat avec Anis Gras, le lieu de l’autre, organise un Bœuf satien.

Vous êtes musiciens, poètes, comédiens… amateurs ou professionnels, et vous souhaitez partager un moment festif, convivial et artistique ?

Venez participer à une Jam session pour fêter le 153e anniversaire de la naissance d’Erik Satie, vendredi 17 mai 2019 à 19h, à Anis Gras (55 avenue Laplace 94110 Arcueil).

Pour les personnes souhaitant participer, inscription indispensable avant le 29 mars auprès du service coordination culturelle au 01 46 15 09 93
Soirée gratuite.

Anis Gras







Prix littéraire des Musiciens 2018 pour : Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon

La première édition du Prix du premier roman des musiciens 2018  à été attribué à Stéphanie Kalfon pour Les parapluies d’Erik Satie, prix décerné par des musiciens.

 

En 1901, Erik Satie a trente-quatre ans. Sans ressources et sans avenir professionnel, il délaisse Montmartre et l’auberge du Chat Noir pour une chambre de banlieue sordide où, coincé entre deux pianos désaccordés et quatorze parapluies identiques, il boit autant, ou plus, qu’il compose

Observateur critique de ses contemporains, l’homme dépeint par Stéphanie Kalfon est aussi un créateur brillant et fantaisiste : il condamne l’absence d’originalité de la société musicale de l’époque, et son refus des règles lui vaut l’incompréhension et le rejet de ses professeurs au Conservatoire. Les parapluies d’Erik Satie n’est ni une biographie, ni une hagiographie. C’est le premier roman de la réalisatrice et scénariste Stéphanie Kalfon, conçu à la fois comme un hommage et comme un témoignage sur la vie du musicien.