A écouter : Harmonies

 

Joana Gama aime Satie au point de célébrer au piano le 150ème anniversaire du compositeur avec une tournée dans plusieurs villes européennes.

Véritable ambassadrice d’Erik Satie au Portugal, Joana Gama enchaine aussitôt l’enregistrement de l’album « Harmonies » accompagnée de Luis Fernandes pour la partie électronique et Ricardo Jacinto au violoncelle.

Inspiré de l’univers de notre Gymnopédiste l’ambiance minimaliste et apocalyptique nous entraîne dans les ruines de la musique aux sonorités chaotiques, mais le piano de Joana Gama est toujours présent pour nous ramener vers la douceur et l’évocation d’Erik Satie, quelques notes surgissent et nous laissent plein de désespoirs agréables.

Rien de brutal, rien de trop surréaliste, les titres s’enchainent en forme d’Harmonies et d’hommage réussit. Belle curiosité. Une référence.

 

L’album : http://amzn.to/2js9001

 

 

La famille Veyssière, gardienne de la mémoire d’Erik Satie

Elle a beau prétendre que sa mémoire lui joue des tours, les anecdotes d’Annette Le Bonhomme-Veyssière à propos d’Erik Satie sont étonnamment précises. Au point, parfois, d’en faire oublier à son interlocuteur que le célèbre pianiste et compositeur est mort il y a quatre-vingt-onze ans !
Si cette habitante de Cachan en sait aussi long sur le musicien, dont a célébré le 150e anniversaire de la naissance tout au long de l’année, c’est parce que son grand-père l’a bien connu. Au début du XXe siècle, Léon-Louis Veyssière vivait en effet au 11, rue de Cauchy, à Arcueil. « Erik Satie, lui, habitait la maison dite « des quatre cheminées », au numéro 22, raconte Annette Le Bonhomme-Veyssière. Durant la guerre de 14-18, à chaque alerte, il venait frapper chez mes grands-parents, et disait : « Je viens mourir chez vous ». Ce à quoi ma grand-mère répondait : « Profitez-en pour venir manger le pot-au-feu ». »

Lire la suite

Concert Spectacle à Arcueil

Le duo à 4 mains György CZIFFRA est formé deux pianistes concertistes Ludmilla Guilmault et Jean-Noël DUBOIS, ils interpréteront les œuvres comme, les Gnossiennes, les Gymnopédies, des mélodies du cabaret le chat noir pour piano et diverses œuvres transcrites à 4 mains et des compositeurs comme Ravel, Debussy. Des textes sur ses musiques seront déclamés.

Durant le spectacle une succession de tableaux musicaux marquera les tranches de vie de Satie avec un humour métaphorique et qui sera un partenaire dans le discours musical.
Vendredi 9 Décembre à 18 heures,

Dédicace du disque Erik Satie label Triton soutenu par Radio Classique.

Centre communal Erik Satie à Arcueil

Entrée Libre

www.ludmilla-guilmault.com