2 réflexions au sujet de “Parade : Cocteau raconte”

  1. Mais quel plaisir de retrouver ce site consacré au seul et unique Satie ! Une bouffée de rêve, d’air frais, de volée de bois bleu comme la note se noyant dans les volutes d’une gitane marine.

Laisser un commentaire

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.